macarons 2

20 macarons et pas un seul blanc d’oeuf!

 Oui, vous avez bien lu,

on peut faire de vrais bons et beaux  macarons, sans casser le moindre  oeuf. Ils sont absolument vegans. Incroyable non? Voilà, fini le problème de tous ces jaunes d’oeufs dont on ne sait pas quoi faire, mais qu’on ne veut pas jeter. Finie la triste constatation qu’en tant que vegan, on ne mangera jamais (plus) de macarons.  Vraiment, moi, cette découverte m’a littéralement scotchée!

Je n’en revenais pas, moi non plus, lorsque j’ai découvert ça sur le blog de Nico où il n’y a QUE des recettes de macarons ( mais en allemand, malheureusement pour tous ceux qui ne lisent pas cette langue)! Certes, c’est gonflé de faire un blog réservé uniquement aux macarons, mais son blog a déjà 2 ans… Passion, quand tu nous tiens…

Beaucoup d’essais pour rien

En fait, j’avais moi même expérimenté en bidouillant des liquides se rapprochant vaguement du blanc d‘oeuf avec de la pectine de pomme, de la gomme guar, de l’agar-agar, de l’amidon, des graines de chia, … rien à faire. Malgré mes efforts, ça ne montait pas, ça ne moussait pas, ça n’épaississait pas, c’était complètement m…dique et totalement désespérant.

Alors, j’avais abandonné l’idée lorsque, par hasard ( mais en réalité, tout le monde le sait bien, il n’y a pas de hasard dans la vie) ze solution s’est présentée à moi. C’était génial! Tout vient à point à qui sait attendre, j’en ai la profonde conviction! Donc, je suis tombée  sur le blog de Nico en surfant sur la toile , et là, la baffe!

Ok, il avait lui-même  trouvé le truc sur des blogs anglophones, écrit il, mais les recettes qu’il avait testées avaient malheureusement lamentablement foiré. Alors, il s’est attelé à la chose jusqu’à obtenir un résultat satisfaisant, et l’a partagé dans son blog. Bref,  je l’ai suivi pas à pas en changeant juste un ou deux détails à ma sauce et voilà le résultat. J’en suis super contente!

De l’eau de pois chiches!

Alors l’ingrédient miracle? Ben tiens toi bien,  c’est tout simplement l‘eau dans laquelle trempent les pois chiches dans la boite de conserve. SI!!! Cette eau de cuisson trouble qu’on jette d’un air un peu dégoûté, parce qu’elle n’a goût de rien, est gluante et épaisse! Eh bien, c’est grâce à cette eau là, qu’ on fait une mousse extraordinairement ferme et belle.

Et le goût? Ma foi, que vous dire…neutre. Une fois le macaron cuit, on ne reconnaît absolument plus le gout du pois chiche comme je l’avais craint. Par contre, pour mon premier essai, les macarons n’ont pas développé de collerette. Je pense que cela  à voir:

-soit avec la chaleur du four, trop faible ou trop forte. Il faut expérimenter un petit peu avant de trouver le réglage idéal. Chaque four est différent.

-soit parce que je n’ai pas eu la patience d’attendre deux heures que les macarons croûtent ( sèchent sur le dessus) avant la cuisson wlEmoticon-smilewithtongueout.png. Ils étaient encore bien collants…

Cependant, ça ne m’empêche pas d’être ravie du résultat. La prochaine fois, j’aurai des collerettes! Pour réussir des macarons ordinaires (avec du blanc d’oeuf), Il m’a fallu aussi plusieurs essais et j’ai réussi, alors je ne vais pas lâcher l’affaire aussi vite!

Donc, voici la recette des macarons vegan

Les ingrédients:

120ml d‘eau de pois chiches ( 60ml après réduction).

Moi, j’avais 250ml d’eau dans la boite, que j’ai  finalement réduite à 100ml. J’en ai donc mesuré 60ml pour la recette.

Aquafaba
Dans ma (grosse) boite, il y avait 250ml d’aquafaba
Aquafaba
que j’ai réduite à 100ml par évaporation

80 g de noisettes ( normalement, on prend des amandes, mais moi, je préfère le goût plus prononcé des noisettes. Tu peux prendre des amandes, évidemment)

70g de sucre glace

1 pincée d’acide citrique (clic)  (ou 1 cuillère à café de jus de citron, mais là, il faut encore un peu évaporer l’eau de pois chiches)

Les graines d’une gousse de vanille

60g de sucre

1 pointe de colorant( clic) alimentaire en poudre(facultatif)

La réalisation de la recette des macarons:

Bien égoutter les pois chiches de façon à récupérer tout le précieux liquide  (qui a même un nom dans le monde vegan: aquafaba)

-Puis mettre le 120ml à 125ml d’ eau de pois chiches dans une casserole.

-Faire bouillir assez longtemps pour que le liquide ait réduit de moitié.

Là, vous devez mesurer 60ml (si vous en avez plus) du liquide trouble, légèrement  brunâtre et assez épais (qui épaissit encore un peu en refroidissant)  obtenu et laisser refroidir.

Pendant ce temps, bien mélanger  le sucre glace et les noisettes moulues et les passer ensemble à la moulinette.

-Passer au tamis.

Dans le bol du robot (clic) mettre l’aquafaba (eau de pois chiches, donc 🙂 ) et une pointe de colorant si tu veux

et la fouetter pendant 3 minutes à vitesse maxi. Ça commence à bien mousser.

meringue aquafaba
Cela commence à bien mousser

 

-Y ajouter  la cuillère à café de jus de citron ou la pincée d’acide citrique

-Peu à peu, y verser le sucre et battre la meringue pendant 8 minutes. La mousse va devenir très dense et ferme.

Meringue vegan
La mousse est devenue bien ferme

-Verser la mousse sur le mélange sucre-noisettes (ou amandes) et l’incorporer en tournant.

Meringue vegan
Mélanger la crème et les noisettes

Macaroner

Maintenant, il faut « macaroner ». C’est une étape primordiale.

Pour cela, ramasser la pâte d’un mouvement rond sur la spatule et l‘écraser ensuite légèrement sur le fond du bol en la raclant. Il faut refaire ce geste jusqu’à ce que la pâte soit brillante et tombe de la cuillère, mais sans être liquide. Sinon, les macarons s’étaleraient trop sur la plaque. Avec l’expérience, on acquiert l’œuil pour la bonne consistance et le geste exact.

macarons vegan
La pâte est souple et brillante

La mise en forme des macarons

-Mettre la pâte dans une poche à douille  avec un embout à macaron de 8 mm de∅

Préparer deux plaques de four recouvertes de plaques silicone  (clic)( ou papier cuisson, mais c’est un peu moins bien)

-Faire des petits tas d’environs 3 cm de diamètres, assez espacés car les macarons s’étalent un peu (≈ 20 par plaque) en tenant la poche à douille bien à la verticale

Tapoter alors sous la plaque pour les rendre plats et lisses – ou laisser tomber la plaque plusieurs fois à plat sur une table

J’ai oublié de faire des photos…wlEmoticon-confusedsmile.png

-laisser croûter ( 2 bonnes heures) dans un endroit sec et chaud de préférence. Donc, pas dans la cuisine, si vous avez prévu de faire la vaisselle ou de boire un thé. Pendant que les macarons croûtent, la vapeur d’eau est mortelle pour eux. Après croûtage, on doit enfin pouvoir toucher la surface sans qu’elle colle aux doigts

-Faire chauffer le four à 110°

-Mettre la plaque sur le deuxième niveau à partir du haut ( ou au milieu s’il n’y en a que 3)

-Laisser cuire 1/2 heure sans ouvrir le four.

-Puis, éteindre le four et les laisser dedans encore une demie heure porte fermée.

-Les sortir du four et les mettre par deux de la même taille

macarons vegan
Et voilà. Pas de collerette cette fois-ci, mais beaux quand même 🙂

-Les fourrer soit avec de la confiture, de la pâte à tartiner au chocolat, du fromage frais sucré et aromatisé, de la ganache, etc…soit avec une garniture salée, si vous aimez.

Macarons vegans
les macarons terminés et fourrés

Pour finir, mettre au frigo une heure ou deux ( ou plus si la garniture ne dispense pas trop d’humidité  -comme le fromage frais ou la crème d’avocat, qui contiennent beaucoup d’eau, par exemple- , sinon ils se désagrègent)

et déguster avec bonheur, les yeux  scintillants  de points d’exclamation et d’interrogation wlEmoticon-rollingonthefloorlaughing.png

Alors, cette recette t’a plu? Allez, dis le moi dans les commentaires 🙂 !

recherches utilisées pour trouver cet articlemacaron sans oeuf, macarons avec un blanc doeuf, recette macaron sans oeuf

4 réflexions au sujet de « 20 macarons et pas un seul blanc d’oeuf! »

  1. Ça alors! Ça me scotche littéralement !!!! Maintenant il ne me reste plus qu’à acheter des boîte de pois de chiche et essayer. Merci pour cette nouvelle recette que je ne vais pas tarder à tester.

  2. je viens de faire la recette et je suis un peu déçu parce qu’au lieu d’avoir de beaux macarons gonflés. c’était plus des macarons plats. J’y ai goûté et c’était délicieux. J’ai pourtant suivi la recette, peut-être que la chaleur du four était trop haute.

    1. Bonjour Serge,
      Je te remercie beaucoup pour ta question.
      Il peut y avoir plusieurs raisons au ratage des macarons, que ce soit la méthode traditionnelle ou la méthode à l’aquafaba. C’est une petite pâtisserie très sensible.
      As tu bien réduit ton eau de pois chiche? Si elle est trop liquide, la mousse est moins ferme et retombe plus facilement. Si tu utilises du jus de citron au lieu d’acide citrique, il faut même réduire encore un petit peu.
      As tu bien utilisé du colorant en poudre? Les colorants liquides ou en gel peuvent éventuellement gêner la réussite des macarons
      Tes noisettes ou amandes étaient elles moulues très finement? Elles doivent pouvoir passer à travers le tamis
      As tu battu la meringue jusqu’à ce qu’elle devienne très ferme?
      As tu bien fait le « macaronage »? C’est une étape importante qui demande un peu d’entraînement.
      As tu fait « croûter » dans un endroit bien sec? Faire la vaisselle ou ouvrir le lave-vaisselle près d’une plaque de macarons est fatal pour le résultat final. Le macaron ne supporte aucune humidité.
      Le four doit être assez chaud pour surprendre les macarons et empêcher qu’ils aient le temps de s’étaler avant de cuire, alors surtout, pas en dessous de 110°. Comme tu le sais, il y a des différences d’un four à l’autre.
      Comme tu vois, les sources de difficultés peuvent être nombreuses et j’espère avoir pu t’aider. N’abandonne surtout pas! J’ai raté mes macarons (au blanc d’oeuf) au moins 5 ou 6 fois avant d’avoir un résultat correct, et à partir de là, tout a marché, même ceux à l’aquafaba.
      Tu ne peux pas imaginer le plaisir que cela fait quand on réussit pour la première fois! 🙂
      Courage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *