Archives du mot-clé traou mad

Palets bretons

Palets bretons, traou mad, les biscuits au beurre

Aie aie aie, encore une recette sucrée ! Ah, oui, mais attention, pas n’importe laquelle. Pardon, mais là, ce n’est pas possible. Je ne peux plus résister à l’envie de partager cette recette avec vous. Ces petits palets bretons sont tellement bons, à la  texture finement croustillante, sablés avec délicatesse et ont une tellement merveilleuse odeur ( et goût ) de beurre que je ne peux plus la garder rien que pour moi. Ils sont complètement addictifs! Il faut absolument que vous les goûtiez aussi. Vous allez les adorer, c’est sûr et certain.

En plus, ils sont tellement faciles et rapides à faire que c’est un véritablement un jeu d’ enfant, alors plus d’ hésitation !

En Bretagne, on appelle cette sorte de biscuits  » traou mad ». Ces palets bretons sont des petites galette délicieusement sablées, plus épaisses que le sont les biscuits ordinaires.  Je ne maîtrise pas cette langue étrange et fascinante qu’est le breton, mais il paraît que ça signifie « choses bonnes ». Et là, je confirme. Ces petites choses ne sont pas simplement bonnes, mais divinement exquises.

Ce qui caractérise les palets bretons, c’est leur croustillant délicat, bien sûr, mais c’est aussi et surtout leur délicieuse et irrésistible odeur de beurre noisette. C’est pourquoi on peut difficilement en faire une version végane. Là, c’est le beurre qui joue le rôle principal. Un traou mad qui ne sent pas le beurre, qui n’a pas goût de beurre, n’est pas un traou mad.

Bien que la vraie recette soit parait-il  restée secrète , il est possible de trouver plusieurs recettes de palets bretons sur internet. Cependant, à mon avis, il n’y en a pas une qui se rapproche plus de l’original que celle-ci. Je  l’ai découverte  il y a longtemps, dans un vieux cahier à moitié détruit par les insectes et l’humidité. Il moisissait, depuis des années sans doute, sur une étagère de cave humide dans une vieille maison. L’encre était violette, très pâle par endroit et l’écriture appliquée comme celle d’une bonne élève. Pourtant, les recettes qu’il contenait n’étaient pas celles d’un( e)  débutant(e). Il ne contenait que des recettes de pâtisserie dont certaines étaient extrêmement complexes. Beaucoup d’entre elles étaient malheureusement devenues illisibles.  Avant de restituer le précieux cahier à ses propriétaires, j’ ai eu l’ autorisation de copier quelques une des recettes qui m’intéressaient le plus, dont celle-ci.

Dans la recette originale, il y avait beaucoup plus de sucre que la quantité que je vous donne.  Autrefois, on ne lésinait pas  sur cet ingrédient. Cette recette date probablement du temps où on disait encore que le sucre blanc, récompense suprême, donnait de l’énergie et favorisait l’action cérébrale. Aujourd’hui, on sait que c’est exactement le contraire et on fait attention à ne pas en mettre plus que nécessaire. J’en ai donc beaucoup réduit la quantité car je trouve que c’est moins écoeurant et plus diététique. Ils restent bien sucrés quand même, ne craignez rien. Libre à vous d’ajouter du sucre si vous aimez ce qui est très sucré. Pour vous faire une idée, vous n’avez qu’à goûter la pâte crue. Si elle est bonne, les palets bretons seront ( bien sûr) encore meilleurs.

Mais le plus grand secret de cette recette, c’ est le beurre demi- sel. J’ai essayé de les faire avec du beurre doux et du sel en poudre. Mes amis en ont été témoins récemment parce qie j’avais fait le test : bizarrement ce n’ est pas du tout la même chose !

Les ingrédients des palets bretons

250g de beurre demi-sel en motte

150g de sucre ( la recette originale en avait 250g !)

2 jaunes d’oeufs

30g de crème de lait ( moi, je mets de la crème liquide et c’est parfait )

350g de farine

50g de fécule de pomme de terre

1/2 cuillère à café de poudre à lever ( ne sachant pas ce que c’est, j’ai traduit par levure chimique et ça fonctionne parfaitement)

Comment faire

Coupez la motte de beurre en petits cubes.

Dans un bol, mettez les 250g de beurre demi-sel coupé en petits morceaux et les 150g de sucre.

Palets bretons
Recouvrir le beurre de sucre

Mélangez ces deux ingrédients. Le sucre enrobe les cubes de beurre

Ajoutez ensuite les deux jaunes d’oeufs et la crème liquide.

Palets bretons
Ajouter les jaunes d’oeufs et la crème

Le beurre est recouvert de la masse, mais les morceaux sont encore visibles.

Palets bretons
Les morceaux de beurre ne sont pas encore écrasés

Incorporez la levure à la farine et à la fécule. Ajoutez les en une seule fois.

Palets bretons
Ajouter farine et fécule

Ecrasez maintenant les morceaux de beurre à l’aide d’une fourchette jusqu’à obtenir une pâte grumeleuse.

Palets bretons
Ecraser le beurre dans la farine

Pour finir, amalgamez le tout rapidement avec vos mains. La chaleur va aider à former une vraie pâte que vous allez pouvoir mettre en boule.

Palets bretons
la pâte est terminée

Au début, vous aurez l’impression d’avoir trop de farine, mais le beurre  se réchauffant un peu au contact de vos mains, la pâte va s’homogénéiser. Ne la travaillez pas trop cependant. Elle perdrait son sablage délicat  et les biscuits deviendraient durs.

2 Méthodes pour former les palets bretons

Les palets bretons sont des biscuits assez épais. Si vous posez des tas de pâte directement sur la plaque, ils vont s’ étaler. Vous aurez alors de délicieux biscuits au beurre, mais pas des palets. Pour leur garder leur forme sans qu’ils s’étalent, vous avez deux possibilités:

Première méthode:

-Soit vous formez un boudin assez mince avec la pâte obtenue et vous le mettez au frigo bien froid jusqu’à ce qu’il soit devenu dur. Pour aller plus vite, vous pouvez aussi le mettre au congélateur, mais sans attendre qu’il soit dur comme de la pierre. Il faut encore pouvoir le couper.

Préchauffez votre four à 200°

Ensuite, vous coupez des tranches d’un bon centimètre d’épaisseur que vous placez sur la plaque de votre four.

Badigeonnez le dessus des biscuits avec de la crème liquide.

Laissez cuire environs 20 minutes

2ème méthode, pour remplacer les cercles spéciaux utilisés pour la fabrication

-Vous pouvez aussi faire comme moi et vous utiliserez soit des empreintes en silicone de cuisson, soit le fond de petits moules à muffins. Dans ce cas, il n’y a pas besoin de passer la pâte au frigo. Vous formez des petites boules que vous placez directement dans les empreintes.

Palets bretons
Mettre les boules dans les empreintes

Avec cette quantité de pâte, je fais environs 75 petits palets bretons d’une dizaine de grammes chacun.

Une fois toutes les empreintes remplies, trouvez un objet rond d’un diamètre inférieur à celui du moule pour imiter la forme du tampon et donner sa forme au biscuit. Un petit flacon de verre va très bien, par exemple.

Appuyez sur chaque boule en tournant pour lui faire occuper tout l’espace dans l’empreinte.

Palets bretons
Enfoncer la pâte dans les empreintes

Enfin, vous badigeonnez  aussi vos biscuits de crème liquide à l’aide d’un pinceau. Cela va encore intensifier le goût du beurre et les rendre brillants.

Palets bretons
Badigeonner de crème liquide

Vous pouvez sauter cette étape. Vos palets seront très bons aussi, mais moins jolis

Palets bretons
Pour comparer: à gauche avec crème, à droite sans

Enfournez à 200°, donc, pour environs  un quart d’heure à 20 minutes. Surveillez la cuisson pour déterminer le temps exact, car tous les fours sont différents. Les palets bretons doivent avoir une belle couleur dorée.

Démoulez-les et laissez les refroidir sur une grille. Ils vont durcir en refroidissant.

Palets bretons
Palets bretons

Facile hein! Et le succès est garanti!

Que pensez vous de cette recette ?  Quand on imagine qu’ elle a bien failli ne jamais être découverte !

À bientôt pour une prochaine recette

Votre Natiline