Archives du mot-clé pâte feuilletée

pâte feuilletée

Pâte feuilletée express, viva la révolution!

Alors la pâte feuilletée, avouez,  jusqu’à maintenant, vous n’avez jamais osé vous y aventurer. Ces innombrables pliages et re-pliages , ces interminables temps de repos donnent mal à la tête rien que d’y penser. De plus, vous auriez peut-être oublié votre pâte feuilletée au frigo et les temps de repos auraient certainement été trop longs. Vous auriez sans doute aussi perdu  patience et le peu de motivation que vous aviez réussi à trouver pour commencer…Bref,

Ça, c’était avant!

Non-non, moi non plus je ne m’y serais certes pas risquée, jusqu’au jour où ma copine pâtissière m’a expliqué  le comment du pourquoi.

Pour faire une pâte feuilletée classique, il faut quasiment deux jours, pour celle-ci, à peine 1 heure!

Tout ça c’est  à cause des temps de repos, et il y en a…plein.

Ces temps de repos sont en fait juste pour permettre au beurre de bien refroidir entre les tours pour éviter qu’il ne s’échappe de la pâte lorsqu’on l’étale. Voilà tout le secret.

ABOOOON!!! Mais fallait le dire tout de suite! Le secret, c’est le froid dans le beurre!

Moi, j’imaginais un processus chimique de maturation  hyper compliqué indispensable, ou une subtile et lente absorption du beurre par la pâte…Ébin non, c’est juste une toute bête histoire de degrés centigrades.

Alors si ce n’est que cela, on peut peut-être bidouiller quelque chose pour accélérer le mouvement et éviter de s’enquiquiner avec ces interminables et répétés temps de repos??? J’ai donc testé une nouvelle forme de pâte feuilletée moderne. Ben c’est vrai, on n’a pas que ça à faire hein!

Bonne nouvelle: oui, on peut accélérer le mouvement, et comment!

Cette pâte feuilletée est non seulement très rapide et très facile à faire, mais le feuilletage est impeccable et elle est croustillante à souhait. En fait, elle est même mille fois meilleure que la meilleure des pâtes industrielles!

pâte feuilletée
Bien feuilletée

Pour cela, il faut que le beurre ne soit pas juste froid, mais hyper froid (congelé quoi… appelons un chat un chat.)

On prend donc une recette classique de pâte feuilletée

Par exemple celle-ci qui est très facile à retenir  puisque les quantités sont uniquement 200 ou 20. J’adore lorsque c’est facile à retenir, pas vous?!

Beurre de feuilletage

Premièrement, on va fabriquer le beurre de feuilletage. Pour cela, on va malaxer

200g beurre mou avec

20 g farine

Ce qu’il ne faut pas faire:

Ensuite, j’en ai fait une sorte de boudin que j’ai mis quelque temps au congélateur.  Trèèès mauvais plan. Ce rouleau, il faudra le couper en morceaux, ce qui n’est pas facile quand il est congelé. J’en ai bavé pour le trancher!

Ce qu’il faut faire:

Donc, la prochaine fois je ferai une plaque assez mince qui sera  bien facile à casser.

Alors, faire une plaque mince (et non un boudin) dans un sachet congélation et la mettre au congélateur.

La pâte:

Pour la pâte, il faut:

200g farine

20 g beurre mou

1 bonne pincée de sel

un peu d’eau tiède ( 1 cuillère à soupe ou un tout petit peu plus)

1 cuillère à café de vinaigre

Pétrir tout ça avec le crochet de la machine ou à la main selon votre matériel. Lorsque la pâte est souple et lisse

pâte feuilletée
la pâte est bien souple et homogène

la séparer en 6 morceaux,

pâte feuilletée
séparer la pâte en 6 morceaux

enrouler les boules de film alimentaire

pâte feuilletée
filmer

et enfin, laisser reposer 30 minutes au frigo. Ce sera l’UNIQUE temps de repos de la pâte. Pendant ce temps, faites vous un bon petit café ou un thé et sirotez-le tranquillement en savourant les arômes.

C’est reparti on va faire feuilleter la pâte maintenant.

Recouvrir la surface du plan de travail de farine.

Étaler  ensuite les boules de pâte froides sur la table farinée en 6 plaques plus ou moins rectangulaires ayant sensiblement la même taille (env. 20cm x 25-30cm )

pâte feuilletée
Etaler la pâte en 6 plaques plus ou moins rectangulaires

Sortir la plaque de beurre de feuilletage du congélateur, la casser en morceaux et la passer au mixeur . Vous aurez certainement moins de mal que moi parce que vous avez fait une plaque 🙂

pâte feuilletée
Couper le beurre en morceaux

le mettre dans le mixeur pour obtenir des petits morceaux

pâte feuilletée
passer le beurre au mixeur

Diviser le beurre en 5 portions (oui, seulement 5 parce qu’on n’en met pas sur la dernière plaque) et le répartir sur une plaque après l’autre en les superposant. Donc, 6 plaques, 5 couches de beurre.

pâte feuilletée
recouvrir la première plaque de beurre

Superposer les plaques de pâtes les unes après les autres après les avoir recouvertes de miettes de beurre et appuyé dessus.

pâte feuilletée
Recouvrir les plaques les unes après les autres

Placer la dernière plaque de pâte sur le dessus. Etaler alors en un rectangle et replier les bords vers le milieu

pâte feuilletée
Étaler la pâte en un long rectangle puis replier les bords vers le centre

Replier de nouveau en deux.

pâte feuilletée
De nouveau, plier en deux.

Voilà, la pâte feuilletée est bel et bien TERMINÉE. Vous pouvez soit l’étaler et l’utiliser immédiatement sans autre temps de repos,

galette des rois
galette des rois

soit doubler les proportions et en congeler la moitié (après l’avoir étalée sur une feuille de papier sulfurisé et enroulée comme celle qu’on achète toute faite)

Alors, que pensez vous de ma version de pâte feuilletée de personne pressée (et un peu paresseuse aussi, je l’avoue)?