Archives du mot-clé Lait

Boules de rhum

Boules de rhum pour recycler les sucreries de Noël

Pour nous, à défaut de boules de neige, cette année, il y aura une pile de boules de rhum.

Le feu  doucement  dans la cheminée. La bonne odeur de résine de bois et d’épluchures de mandarines a envahi la pièce. Elle se  mêle agréablement à celle du café chaud. Lovés dans le canapé, un peu engourdis par la fatigue des festivités passées et par la douce chaleur qui nous enveloppe, nous savourons nos petites pâtisseries. En même temps, nous nous remémorons les Noëls passés. » Tu te souviens? Tu étais si petite,… »

Je ne sais pas si c’est aussi comme ça chez vous, mais chez moi, tous les ans, c’est une catastrophe. Une fois Noël passé, j’ai encore des tonnes de  gâteaux, chocolats et sucreries.   En fait, personne n’en a plus envie. Il n’est évidemment pas question de les jeter, ce serait du gâchis. Pourtant,  si personne ne les mange, ils seront de moins en moins frais et…finiront tout de même un jour à la poubelle, sauf si…

Recyclage des gâteaux en boules ­de rhum

Car oui, tout ça, ça se recycle , et même de la plus délicieuse des façons.

Grâce à cette recette, qui est plutôt  une super astuce, en fait , on peut tout réunir en une seule pâte. Le chocolat enrobant les autres éléments, elle va donc très bien se conserver pendant plusieurs jours. Si vous y mettez du rhum, le temps de conservation va encore augmenter. Eh oui, l’alcool est un excellent conservateur; il ne conserve pas que les cornichons ;). Les boules de rhum étant déjà molles, elles ne changent pas de texture. Quant au goût, il s’améliore même pendant les premiers jours, les arômes se mariant bien entre eux.

Avec ou sans alcool

Certes, vous avez raison, il ne s’agit pas là d’une version pour les petits enfants. Cependant, celle-ci est réalisable aussi. Je vous dis comment plus bas. Bûche, brioche, petits biscuits, fruits secs du plateau des 13 desserts et chocolats divers, tout cela va être « recyclé » en forme de délicieuses boules de rhum. Ça va donner une petite pâtisserie très agréable à manger parce qu’elle sera à la fois moelleuse ET croquante, suivant les éléments qui la constitueront.

C’est « The » petit gâteau que l’on aime manger au coin du feu à l’heure du café ou le soir en se racontant des histoires de « quand on était petit ». D’ailleurs, la boisson idéale pour accompagner ces boules de rhum est tout simplement un très bon café pour compenser le côté sucré/alcoolisé de la chose. Non, je ne vais pas vous faire l’affront de vous donner la recette de l’espresso car chacun a la sienne. Elle  correspond à vos goûts et varie selon les machines et c’est bien comme ça. Un jus d’orange frais pressé, un cacao peu sucré ou un thé sont aussi d’ agréables alternatives pour les accompagner.

Du lait ou du jus d‘orange

Vous pouvez  bien évidemment faire aussi une version pour les enfants. Vous allez juste remplaçer complètement le rhum par du lait ou du jus d’orange. Ces boules là ne se conserveront bien sûr qu’un jour ou deux. Cependant, vous pourrez les congeler. Les autres aussi, d’ailleurs.

Que peut on mettre dedans?

Vos brioches commencent à sécher, vos petits biscuits à ramollir. C’est dommage, mais inévitable. Personne ne veut plus de marrons glacés ni de fruits confits. Les chocolats et papillotes écœurent aussi tout le monde. Il vous reste encore du pain d’épice de la petite maison et des rochers à la noix de coco. Mais aussi des noix, des amandes, des noisettes,  des cacahuètes et même de la pâte d‘amande. Tous ces restes, sans exception, vont pouvoir vous servir à faire vos merveilleuses boules de rhum.

Tout ce qui est bon et sucré

Vous allez donc mettre tout ça dans un saladier. Coupez les éléments les plus gros en morceaux plus petits.

Tous les restes de gâteaux sont rassemblés
Tous les restes de gâteaux sont rassemblés

Passez au mixeur les biscuits les plus durs et les fruits secs, puis émiettez les autres grossièrement

Une partie est pulvérisée, l'autre émiéttée
Une partie est pulvérisée, l’autre émiettée

Imbibez ces miettes avec du rhum et de lait ( animal ou végétal) pour obtenir une pâte ayant la consistance de celle d’une pâte à tarte. C’est vous qui déterminez le degré d’alcool selon votre goût- et donc aussi la durée de conservation de vos gâteaux. Moi, je mets toujours pas mal de rhum, mais il ne doit cependant pas tuer les autres goûts.

Ajouter du liquide ( rhum + lait) jusqu'à obtenir la consistance d'une pâte à tarte.
Ajouter du liquide ( rhum + lait) jusqu’à obtenir la consistance d’une pâte à tarte.

Pour finir, le chocolat.

Faites fondre une grosse plaque de chocolat pâtissier de 200g ( eh oui, il faut ce qu’il faut pour donner du corps et de la tenue) et tous les restes de père Noël, de papillotes et autres chocolats. Incorporer le chocolat fondu à la pâte.

Ajoutez du chocolat noir et tous les restes de chocolat que vous avez.
Ajoutez du chocolat noir et tous les restes de chocolat que vous avez.

Moi, j‘aime bien quand “ça fait truffe”, alors j‘ajoute même une cuillère à soupe de cacao non sucré.

Laissez raffermir cette pâte au frigo. Le chocolat va se figer. Il sera donc plus facile de former des boules.

Une fois que la pâte ne colle plus aux doigts, formez vos boules de rhum.  Je les fais un petit peu plus grosses qu’une balle de golf, mais en fait, vous choisissez la taille. Pour finir, roulez-les dans du vermicelle de chocolat ou du chocolat en copeaux. 

Remettez au frigo jusqu’au moment de servir.

Il ne reste plus qu’à faire un bon café et à s’installer au coin du feu.

P1090049

À bientôt pour un nouvel article

Natiline

recherches utilisées pour trouver cet articlesucreries de noel