Archives du mot-clé citron

gratin de potiron

Potage de potimarron à l’orange et au citron et ses croûtons

 C’est l’automne

Ah , ça y est, l’automne est là, et bien là. Heureusement, les couleurs chatoyantes des feuilles des arbres illuminent encore ce ciel gris, tellement gris tellement bas, tellement … Mais écoutez donc  « le plat pays » de Jacques Brel et vous saurez comment je me sens. Grâce au délicieux potage de potimarron dont je vais vous dévoiler le secret, vous allez avoir  chaud partout. Vous allez enfin oublier complètement  la grisaille car il va vous mettre du soleil dans l’assiette.

Je ne sais pas quel temps ni quelle température il fait chez vous, mais ici, il fait humide et froid. J’ai des nostalgies  de tiédeur, des rêves de coton, des envies de cocon, de douceur tiède, de couette moelleuse,  de coin de cheminée, de… soupe chaude pleine de douceur, de chaleur et de velours, voilà.

Ce potage de potimarron revient sur notre table tous les ans à cette même époque et réapparaît de temps en temps sur notre table jusqu’à disparition totale des potimarons sur les étals des marchés. Il est tellement réconfortant, réchauffant le corps, le coeur et l’âme par ses subtiles saveurs acidulées-sucrées, et le palais par le délicat piquant  d’une pointe de gingembre (même si celui-ci est facultatif). Il est tellement ZEN et s’accorde si bien à la couleur du feu qui crépite dans la cheminée, à celle des feuilles des arbres,  que nous en restons silencieux et méditatifs pour un moment hors du temps.

Un potage de potimarron tellement simple à faire qu’il serait vraiment trop dommage de s’en priver.

Pour réaliser ce petit voyage hors du temps ( du temps présent et du temps qu’il fait dehors:) ) il faut pour 4 à 5 personnes:

Une belle musique calme et planante pour accentuer le côté zen de la chose

1 litre de bouillon de légume (recette d’extrait, cliquez ici) ou juste un litre  d’eau et du sel au goût.

1Kg de potimarron (ou autre cucurbitacée du même genre) coupé en petits cubes

1 ou 2  oignons moyens

À la différence des autres potirons, le potimarron a une peau très fine qui ne se sent absolument plus après cuisson, ce qui fait gagner du temps car nul n’est  besoin de l’éplucher (gentes dames et damoiseaux 😉 ). Cependant, vous pouvez bien sûr utiliser une autre sorte de potiron si vous préférez.

250g de carottes en petits cubes également

-gros comme un  pouce de gingembre frais râpé. Si vous n’aimez pas le gingembre (ce qui dépasse mon entendement tellement c’est une épice saine, riche en saveurs et subtile 🙂 ) remplacez-le donc par du poivre parfumé ou une huile piquante… ou rien du tout, c’est très bon aussi.

Préparation du potage de potimarron en deux temps (3 mouvements 🙂 )

Premier temps:

Mettez un petit peu d’huile neutre (tournesol, arachide) ou 1 cuillère à soupe de beurre à chauffer dans le fond d’une cocotte.

-Versez y les potimarrons, l’oignon et les carottes, le tout coupé en petits morceaux.

-et le gingembre frais que vous avez râpé ou coupé très fin auparavant.

-Faites rôtir un petit peu en remuant souvent pour avoir un peu d’ arôme de grillé. Mais attention à ne pas brûler les légumes, ça donnerait au potage une amertume désagréable au goût. Ils doivent juste devenir un tout petit peu translucides.

Potage de potimarron
Faire rôtir un peu les légumes pour développer les arômes

-Eteignez la chaleur avec  un litre de bouillon de légumes ou d’eau salée

Amenez à ébullition, baissez le feu et faites cuire le potage de potimarron tout doucement jusqu’à ce que les légumes soient bien tendres.

Potage de potimarron
les légumes et le bouillon cuisent en douceur

Éteignez le feu.

Mixez le plus finement possible (la soupe n’en sera que plus veloutée). Vous pouvez  passer le potage de potimarron à travers une passoire si vous craignez les petits morceaux  en bouche, mais ce n’est pas absolument indispensable.

Deuxième temps:

Pour terminer, vous allez ajouter:

le jus de 3 grosses oranges (ou 4 moyennes)

et 400 ml de crème liquide (2 petites briques)

  •  le zeste, soit l’écorce d’un citron , soit d’une orange bio. Qu’ils soient bio, c’est très important, car la peau de l’agrume de culture conventionnelle contient des pesticides qui ne s’en vont pas, même au brossage.

Redonnez un rapide coup de bouillon, baissez le feu et laissez mijoter à feu doux encore cinq minutes environs.

Et toujours et encore la belle musique calme et planante qui vous enveloppe.

Enfin, laissez « infuser » quelques minutes pour permettre aux arômes de bien se développer et créer une belle harmonie entre eux.

La soupe est veloutée, parfumée et d’une merveilleuse couleur orange qui ravit les yeux et les narines.

Retirez l’écorce de citron avant de servir, sauf si vous l’utilisez comme élément décoratif

Pour accompagner le crépitement de la cheminée – ou le remplacer – vous pouvez alors ajouter dans chaque assiette une petite poignée de croûtons bien dorés et croustillants.

Comment fait on les croûtons?

Alors ça, c’est tellement simple que j’ai réfléchi avant de l’écrire, … mais finalement…

Coupez des tranches de pain de mie, ou le pain que vous voulez d’ailleurs, en petits cubes.

Pendant de temps, faites chauffer de l’huile d’arachide ou du beurre dans une poêle. Il en faut pas mal, parce que c’est ce qui va donner son croustillant au croûton. Ben oui…un croûton qui n’est pas gras s’appelle un bout de pain grillé 😉

Versez les cubes de pain dans le beurre ou l’huile et faites griller jusqu‘à ce qu‘ils soient bien grillés ( mais surtout pas noircis).

Egouttez-les sur du papier absorbant. Réservez-les alors dans un bol jusqu’au moment du service.

On peut préparer le potage la veille si…

Vous pouvez aussi préparer le potage de potimarron la veille. Cependant, n’y mettez ni la crème, ni les zestes de citron ou d’orange (qui donneraient à la soupe un goût amer avec le temps). Ajoutez ces deux éléments le lendemain, donc. Laissez mijoter encore cinq petites minutes.

Si le bouillon de légumes n’était pas très salé, il faudra sans doute rectifier l’assaisonnement avec du sel et du poivre.

À table!

à bientôt

Natiline