Archives du mot-clé bouillon

Bouillon en poudre

Bouillon en poudre végétal à faire soi-même

Contrairement à l’extrait de légumes (dont vous trouverez la recette ici) qui peut évidemment aussi servir de potage ou d’assaisonnement, ce bouillon en poudre n’est pas composé de légumes frais, mais uniquement d’herbes et d’épices séchées.
Il est excellent à consommer tel quel, c’est à dire juste en bouillon. Ses arômes sont puissants et délicats. On peut aussi lui ajouter des pommes de terres cuites en cubes ou écrasées ou des pâtes, pour en faire une vraie soupe. Il peut également assaisonner les sauces, parfumer les purées de légumes, relever les crèmes pour tartes et quiches, donner du goût à des légumes vapeur ou à une poêlée de légumes, assaisonner les steaks végétariens etc….Une purée de pommes de terre toute simple devient un poème si vous remplacez le sel par ce bouillon en poudre.

Avoir du bouillon en poudre dans sa réserve est toujours très pratique.

D’abord, il n’y a pas plus simple à faire. En plus, ça ne prend vraiment que quelques minutes…quand on a tous les ingrédients  dans son étagère à épices, bien sûr. Mais nous autres, végétariens et végétaliens, avons souvent des trésors d’épices dans nos placards, n’est-ce pas 🙂 ? Et puis ce bouillon en poudre est tellement bon et pratique, que je vous conseille vraiment d’avoir tout ce qu’il vous faut pour le faire dès que vous n’en avez plus. On peut tout assaisonner avec, c’est magique!
Les quantités pour la recette  que je vous donne là, remplira un petit pot de confiture ( genre petit pot pour bébés, grand modèle). Il est évidemment possible d’en faire plus. Je ne vous cache pas que pour moi, j’en fais toujours le double.  Il se tient très bien, et longtemps au frais et à l’abri de la lumière. Vous l’avez compris, l’endroit idéal pour le garder est le frigo.

Les ingrédients du bouillon en poudre:

Bouillon en poudre
Les ingrédients nécessaires pour le bouillon en poudre
1/2 cuillère à café de sumac (Rhus coriara). Il s’agit là d’une épice acide, originaire du Moyen-Orient que l’on trouve la plupart du temps dans les épiceries orientales. On peur dire que c’est une espèce de vinaigre en poudre de couleur rouge sombre.  On le trouve aussi de plus en plus souvent dans les épiceries bio car il et tout simplement de plus en plus utilisée en occident. Cette épice n’est pas indispensable, mais elle relève vraiment bien le goût en l’accentuant.
1/2 cuillère à café de marjolaine séchée (ou d’origan, c’est quasiment la même plante, l’une est sauvage et l’autre pas)
1/2 cuillère à café de thym (séché de préférence, mais frais, ça marche aussi, le thym contenant très peu d’eau)
UN verre (ordinaire, 40g ) de levure alimentaire aussi appelée levure maltée (on la trouve en poudre ou en paillettes, c’est  exactement la même chose)
Une petite cuillère à café de poivre moulu
 1 cuillère à soupe de paprika doux
 1 feuille de sauge séchée

 2 cuillères à soupe de sel fin

  2 cuillères à café de curcuma ( pour ses bonnes propriétés et sa jolie couleur)
Placez tous ces ingrédients dans le bol de votre mixeur ou si vous avez la chance comme moi d’en posséder une, dans votre moulinette 😉 .
Mixez tout ça jusqu’à ce que tout soit moulu bien fin. Avec la moulinette, ça prend juste quelques secondes. Si votre mixeur est moins performant, il faudra insister un peu de façon à obtenir une poudre bien fine. Vous avez alors une jolie poudre jaune pâle, odorante et parfumée à souhait!
Bouillon en poudre
Une jolie poudre fine

 Un dernier petit tour de main.

En fait, on pourrait  considérer que la recette est terminée ici , mais seulement en principe, parce que:

Comme les matières grasses sont porteuses et exhausteuses de goût, je trouve que le fait d’y incorporer soit un peu d’huile d’olive, soit de l’huile de coco, améliore encore la recette au niveau des arômes. Il suffit de rajouter:
1 cuillère à soupe d’huile d’olive ou d’huile de coco fondue à la poudre. Pour la mélanger intimement à la poudre, frottez du bout des doigts jusqu’à ce qu’elle soit entièrement absorbée.  Non seulement le goût sera meilleur, mais la couleur sera aussi plus jolie. Ça ne gâche rien. La quantité d’huile est assez minime. Elle sera presque entièrement absorbée par les épices et le bouillon gardera son caractère de poudre.

Mode d’emploi du bouillon en poudre

Si vous voulez juste déguster  un petit bouillon, il suffit de mettre 1 cuillère de cette poudre dans un bol et de l’arroser d’eau bouillante. Vous allez constater que les épices retomberont très vite au fond du bol. C’est parce que, contrairement à celles des bouillons en poudre du commerce, elle n’ont pas été traitées chimiquement pour se dissoudre dans l’eau. Si vous voulez les consommer aussi (ce que je vous conseille vivement pour profiter au maximum de leurs bonnes propriétés), il suffit de remuer de temps en temps. Ben oui, en plus d’être sain, ça fait de l’animation 🙂 … en tout cas, de l’activité.
Aux dires de certaines personnes, ce bouillon aurait un goût ressemblant à celui du bouillon de poule! Quoi qu’il en soit, il est aromatique, délicieux et tellement polyvalent. Vous pouvez même en saupoudrer directement vos aliments comme vous le feriez avec du sel .
À vous de juger…
Bouillon en poudre
Bouillon en poudre

Maintenant vous avez terminé votre bouillon en poudre. Il ne vous reste plus qu’à le goûter de la façon qui vous plaira le mieux et à me dire ce que vous en pensez.

 À bientôt pour une prochaine recette

Votre Natiline