Archives du mot-clé beignets vegans

beignets vegans

Beignets végans ou végétariens aux noix

Les beignets végans ou pas, ça se déguste avec plaisir toute l’année n’importe où et à n’importe quel moment de la journée. Au petit déjeuner, en dessert avec de la crème, avec le café, au goûter, sur un buffet, en pique-nique, sur la terrasse,  sur la plage, en soirée , bref, partout et n’importe quand!

Je suis végétarienne et consomme donc des oeufs et des produits laitiers. Cependant, je reçois de temps en temps des demandes pour des recettes sans aucun produit d’origine animale. Alors comme je suis curieuse, que j’aime bien expérimenter et que j’ai envie de vous aider et de vous faire plaisir, je teste des tas de trucs. Alors entre autres choses, hier, j’ai testé les beignets végans.

Mais comment faire des beignets quand on n’a ni oeufs, ni lait (même pas végétal) ni beurre, ni margarine? Peut on faire de bons beignets entièrement végétaliens? Et est-ce possible? Eh bien la réponse est oui, mille fois oui. On peut d’ailleurs faire énormément de choses  en version végétalienne en changeant juste quelques ingrédients.

Cette délicieuse pâte à beignet ne comporte donc effectivement ni oeufs, ni lait, ni beurre ou margarine. De plus, elle n’a besoin d’aucun temps de repos.

Un petit jeu de remplacement d’ingrédients

Pour cette recette entièrement végane, il suffit  de remplacer tout simplement les oeufs par une banane, le beurre par de l’huile et le lait par… du rhum!  C’est ce que j’ai fait avec ma recette habituelle, et hop, ça a marché, et même, bien au delà de mes espérances! Je dois vous dire sans fausse modestie que j’ai été très agréablement surprise et même enthousiasmée par le résultat obtenu. Sincèrement, ces beignets végans sont excellents! Ils sont même bien meilleurs même que certaines recettes dites traditionnelles que j’avais testées.

On obtient des beignets vegans à 100% qui n’ont vraiment rien à envier aux beignets « normaux ». Pour paraphraser le Cid de Corneille, je dirais que pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître; ils étaient parfaits dès la première tentative (ce qui n’est pas toujours le cas quand je me lance dans des expériences culinaires 😉 ). Ils sont croustillants , parfumés, super bons, quoi :). Je vous conseille vraiment de tester cette version, même si vous n’êtes pas végétalien! Bon, j’arrête de me jeter des fleurs et vous laisse juger par vous-même.

J’ai fait mes beignets végans à la farine blanche, mais je pense qu’on pourrait tout aussi bien les faire à la farine complète.Certes, ils seront plus sains. Il faut juste avoir à l’esprit que le fait de prendre de la farine complète rend  le goût de la pâtisserie plus « rustiques », moins fin donc.

Un émulsifiant, pour quoi faire?

Pour obtenir une belle pâte homogène et une mie souple et régulière, il faut aussi un émulsifiant. Dans les beignets traditionnels, celui-ci se trouve dans le jaune d’oeuf qui contient une grande quantité de  lécithine. Dans notre organisme, grâce à son effet émulsifiant, la lécithine empêche les graisses de s’agglutiner et de se déposer sur les parois des artères. C’est bon pour la circulation, donc, pour le foie, mais aussi pour le cerveau qui est mieux irrigué. De la même façon, dans les pâtes à beignets (ou à gâteaux) , la lécithine permet à la matière grasse de bien se répartir. Elle est parfaitement dispersée dans toute la pâte, et c’est effectivement ce qui la rend homogène.

Par quoi remplacer le jaune d’oeuf?

La deuxième source la plus importante de lécithine après le jaune  d’oeuf est le soja. Ça tombe bien, parce que cette source là est végétale. Vous pouvez donc, soit remplacer une partie de la farine de blé par de la farine de soja (bio et sans OGM), soit en ajoutant une cuillère à café de lécithine de soja pure dans votre pâte.  C’est ce que j’ai fait. Je n’ai pas encore expérimenté la version à la farine de soja et ne peux donc pas vous donner de proportions. Si vous le faites, n’hésitez pas à nous faire part de votre expérience dans les commentaires pour en faire profiter tout le monde 😉 .

beignets vegans
Emulsifiant en remplacement du jaune d’oeuf

Le blanc d’oeuf sera, quant à lui, remplacé par la banane qui contribuera à donner au beignet du corps et du moelleux.

Les margarines, véganes ou pas, sont fabriquées grâce à une suite de transformations bien chimiques et à l’aide de graisses liquides et d’autres solidifiées. Elles peuvent même comporter une certaine proportion de graisse animale. Les margarines ne sont cependant pas recommandées, car leurs dangers pour la santé commencent à  être reconnus. L’ajout de vitamines synthétiques dans les margarines est également vu de façon très critique par les nutritionnistes.

Elles sont donc vraiment à déconseiller dans une alimentation saine, même si la pub nous en vante toutes les qualités. Il faut savoir que les pires (les plus chimiques) sont les margarines allégées. On peut cependant les remplacer presque partout sans problème dans la cuisine et la pâtisserie, par de bonnes huiles végétales et par des beurres végétaux maison sur les tartines. Ne croyez donc pas tout ce que vous racontent les vendeurs de margarine qui ne cherchent évidemment qu’à vendre leur produit.

Les ingrédients des beignets végans

Cette recette donne une vingtaine de beignets d’environs 5 à 6 cm de longueur. Selon vos envies et le nombre de vos convives, vous pouvez doubler ou tripler les quantités. Pour mes essais, je ne fais jamais de très grandes quantités, parce que si ça rate…

beignet végans
Les ingrédients des beignets vegans

1 banane

60ml de rhum (ou de jus d’orange, si vous préférez. L’arôme sera bien évidemment différent, mais ça fonctionne très bien aussi)

1 cuillère à café rase de lécithine de soja en poudre

125g de farine

1 cuillère à café de levure chimique

Une bonne pincée de sel

8o g de sucre

40 ml d’huile végétale neutre

1 poignée de noix (pour le bon goût et le croquant, mais aussi pour toutes les bonnes choses qu’il y a dedans)

Une bonne huile neutre aussi pour la friture. L’huile de coco ( pas de palme!) et l’huile d’arachide sont celles qui supportent le mieux les hautes températures sans se détériorer.

Hormis le fait qu’elles se transforment à haute température, je trouve que l’huile de colza et celle de tournesol sentent fort et laissent un goût désagréable à la friture. Les huiles dites « de friture » sont souvent un mélange des deux. Certes, ni les arachides, ni les noix de coco ne poussent chez nous… alors si vous êtes des locavores convaincus, il vaut peut-être mieux renoncer aux fritures plutôt que de s’abîmer la santé.

La recette

Ecrasez la banane à l’aide d’une fourchette. Il ne doit presque plus rester de morceaux. On obtient un « presque liquide » un peu gluant qui rappelle un peu la consistance du blanc d’oeuf.

Diluez la lécithine de soja dans le rhum ou le jus d’orange.

Mélangez, la banane écrasée, la lécithine de soja diluée, le sucre et le sel.

beignets végans
Mélangez la banane, le sel, le sucre et
le rhum

Ajouter l’huile  et mélangez bien à nouveau.

Ecrasez les noix assez grossièrement. Nous ne cherchons pas ici à avoir de la poudre, mais des brisures qui croustilleront légèrement sous la dent.

Beignets végans
Puis l’huile, puis les noix

Incorporez les noix au mélange précédent.

Enfin, mélangez la farine et la levure et ajoutez les au reste.

beignets végans
Puis la farine et la levure

On obtient une pâte relativement épaisse et plutôt collante.

Pour former les beignets

À côté de votre saladier de pâte, préparez un bol dans lequel vous aurez mis de la farine.

Avec deux cuillères, prenez alors une petite portion de pâte et faites la tomber dans la farine. Roulez la dedans a l’aide des cuillères.

Maintenant, il vous est possible de l’attraper avec les doigts et de rouler le morceau entre la paume de vos mains  en petit boudin allongé.

Pour que le beignet soit doré à l’extérieur et bien cuit à l’intérieur, il faut éviter de le faire trop volumineux.

-Faites frire dans de l’huile à  160°, pas plus.

Saupoudrez vos beignets végans de sucre glace et dégustez les tièdes ou froids.  Vous pourrez en garder quelques uns pour le lendemain, mais comme tous les beignets, c’est frais qu’ils sont les meilleurs.

beignets vegans
beignets vegans

Si vous avez aimé ces beignets végans, dites le nous dans les commentaires. Et si vous y avez apporté des variations créatives, c’est super! Tout le monde sera curieux et heureux de les lire.

À bientôt pour la prochaine recette!