vin chaud épicé

Comment faire le vin chaud épicé

Le vin chaud épicé ou vin de Noël

Avant les fêtes de fin d’année fleurissent dans de nombreuses villes les marchés dits « marchés de Noël. »  Vous y trouvez mille objets plus originaux les uns que les autres pour transformer votre espace de vie en un antre féerique, mais aussi des idées inédites de cadeaux faits par des mains tellement adroites, des esprits si incroyablement créatifs qu’on ne sort plus de l’émerveillement. Vous vous plongez avec délices dans les odeurs de pain d’épice, d’amandes grillées, de beignets tout frais et de vin chaud épicé, à la lueur des guirlandes  et lampions. Envoûtés par de douces musiques au caractère presque hypnotique,  vous vous sentez bien. C’est une sorte de monde parallèle dans lequel on évolue avec délice. Le stress et la fatigue de la journée sont oubliés.

En fait, le vin épicé est le plaisir d’hiver par excellence! Quel joie de réchauffer ses doigts engourdis par le froid tout en portant à son visage la tasse fumante et en respirant l’odeur enivrante et suave qui vient caresser nos narines . Dans ces moments là, on touche presque du doigt le bonheur absolu. On est transporté dans un monde où tout n’est que chaleur, parfum, douce ivresse…

Certes, j’utilise le mot « ivresse », mais je ne parle évidemment pas que d’alcool, mais de la douce béatitude dans laquelle on baigne. Je vous propose aussi une excellente version sans alcool. La version à l’hibiscus est tout aussi enivrante pour les sens par le plaisir olfactif et gustatif qu’elle procure. A la demande d’une des  plus fidèles lectrices de ce blog, donc, je vais vous révéler à présent  la meilleure recette de vin chaud épicé que je connaisse jusqu’à aujourd’hui. Elle est aussi la plus simple.

Petit bricolage préliminaire

Cette étape n’est pas indispensable, mais elle vous évitera d’avoir à recracher des petits morceaux d’épices, ce qui n’est pas agréable pour tout le monde.

Si vous êtes dans ce cas, préparez un carré de tissu fin d’étamine ( genre mouchoir en tissu léger ou un morceau d’un ancien chemisier d’été en coton fin) dans lequel vous pourrez emballer vos épices sans les serrer.

Recette du vin chaud épicé

cannelle, clous de girofle, anis, orange et sucre brun
cannelle, clous de girofle, anis, cardamome, orange et sucre brun

Pour 1 litre de vin rouge  (prenez un vin assez corsé) dans une grande casserole

Étalez votre carré de tissu sur la table. Posez ensuite dessus les épices suivantes:

3 étoiles d’anis (badiane)

5 clous de girofle ( entiers ou en petits morceaux)

2 capsules de cardamome (que vous aurez ouvertes et écrasées pour en sortir les graines noires si parfumées )

-1 bâton de cannelle de préférence cassé en petits morceaux, car l’arôme se développera mieux.

Relevez les pointes de votre tissu et formez un petit sachet. Fermez le avec un fil de coton. Plongez le alors dans dans le vin.

Ensuite, faites chauffer le vin chaud épicé à feu doux. Attention, il ne doit jamais bouillir, mais être cependant assez chaud pour permettre aux épices d’infuser.

Pendant que le vin chauffe, ajoutez

-le jus d’une 1/2  d’orange

-l’autre moitié de l’orange que vous aurez coupée en morceaux pas trop gros

1 zeste d’orange ou de citron

-2 cuillères à soupe de sucre brun (plus ou moins à votre goût) et

3 cuillères à soupe de crème de cassis 

Le vin étant arrivé maintenant à bonne température ( peu avant l’ebullition donc) baissez le feu au minimum et laissez « mijoter » une dizaine de minutes.

Eteignez le feu et laissez infuser encore 10 minutes ou même un peu plus si vous avez le temps.

Le vin épicé est terminé

Maintenant, vous pouvez soit enlever le sachet et boire le vin tout de suite, soit laisser le sachet dans le vin chaud épicé jusqu’au moment de sa consommation. Le goût n’en sera que plus intense.

Le vin chaud épicé se conserve  très bien quelques jours au frais . Faites chauffer selon les envies du moment,  peu de temps avant de servir.

Servez le dans une tasse accompagné de petits gâteaux de Noël .

Pour finir une soirée de l'avent en beauté :)
Pour finir une soirée de l’avent en beauté 🙂

Pour la version non alcoolisée que, personnellement j’aime tout autant, faites exactement la même chose, mais avec une infusion corsée d’hibiscus  (Karkadé en Égypte, bissap dans d’autres parties de l’Afrique) que l’on trouve en vrac en sachets. L’hibiscus étant bien rouge et acidulé, il rappelle un peu le vin pour le plus grand plaisir des enfants qui ne se sentent (enfin!) plus exclus ( et ingurgitent par la même occasion une excellente boisson riche en vitamine c 🙂 .

Pour un litre de jus d’hibiscus, mettez au moins 4 ou 5  sachets de tisane d’hibiscus dans  l’eau et contrairement au vin, n’hésitez pas à le faire bouillir  au moins 5 minutes pour en extraire tous les arômes . Vous allez obtenir une coloration se rapprochant beaucoup du vin.

Pour le reste, faites comme expliqué plus haut pour le vin. Remplacez la crème de cassis par du sirop de cassis .

Jus de raisin rouge ou de cerise

Certaines personnes utilisent aussi du jus de cerise ou de raisin à la place de l’hibiscus. En fait, c’est une option très facile. Mais Personnellement, je trouve ces versions beaucoup trop sucrées à mon goût. Le sirop de cassis apportant encore plus de sucre, il ne faut évidemment pas en mettre.

l’avantage de l’hibiscus est de pouvoir sucrer raisonnablement.

HMMMMMmmmm, ça sent Noël!