mignardises

Des mignardises par pure gourmandise

C’est quoi les « mignardises »?

« Regarde cette petite qui fait sa « sucrée », disait ma grand-mère en regardant ma soeur. De fait, cette adorable petite fille blonde, se donnait un mal fou pour la charmer. À  grands renforts de sourires, de tortillements de bras, de jolis mouvements de mains et de bouche en coeur, elle faisait des mignardises. Elle y « mettait vraiment le paquet » pour obtenir ce qu’elle voulait.

Le mot mignardise vient au départ de l’idée de faire un petit peu des manières. Oui, mais de façon charmante, tel un enfant qui voudrait convaincre sa maman de lui donner ce qu’il souhaite ou une jeune fille qui voudrait plaire à l’élu de son coeur. On fait des mignardises gentiment.

Donc, faisons des mignardises par pure gourmandise

Dans « mignardises », il y a la notion de maniéré, de mignon et de sucré, mais aussi de joli, de bien fini . C’est ainsi que tout naturellement, on a appelé mignardises, les pâtisseries qui se sont mises à faire des manières. C’est alors qu’elles sont devenues petite, mignonnes et joliment présentées.

Les gros gâteaux sont se sont transformés en ces fameux petits fours,  devenus incontournables au dessert des buffets chics. Quant aux grosses meringues aux amandes fourrées de crème, elles sont devenues (fin 19ème), les délicats petits macarons parisiens tout mignons qu’on connaît aujourd’hui. Même les recettes de gâteaux traditionnels, déjà petits par nature, se sont miniaturisées. Ainsi, par exemple,  les madeleines sont devenues des mini-madeleines et les cupcakes, des mini-cupcakes.

Alors du coup, nos gourmandises d’aujourd’hui seront faites à partir d’une pâte à gâteau très simple (mais non moins savoureuse), qui fera des manières dans les si jolis petits moules à madeleine. Laissons donc notre pâte à gâteaux faire des mignardises pour notre plus grand plaisir

Mignardises
Ingrédients

Il nous faut:

125g de beurre

1 bonne pincée de sel

140g de sucre

125g de noix ( mixées) ou de poudre de noisettes torréfiées (c’est pas pour faire de la pub, je n’ai pas d’action chez eux 🙂 , mais on en trouve de la super bonne chez « Leader Price »).

1 sachet de sucre vanillé ou une gousse de vanille dont on a gratté les graines

3 oeufs

40g de farine

1 cuillère à soupe de jus de citron, d’orange ou de rhum

Préparation:

Alors, dans un bol (de préférence celui de votre robot, parce que ça prend du temps, mais vous pouvez aussi décider d’en faire une séance de musculation), mélanger les 125g de beurre bien mou, les 140g de sucre et les graines de vanille (ou le sucre vanillé). En fait, comme le sucre ne fond pas bien dans le beurre, il faut un certain temps pour avoir une crème bien lisse, mais c’est ce qui rendra le gâteau super moelleux. Bien sûr, un fouet électrique ira très bien aussi.

Ensuite, battre les 3 oeufs en omelette.

Les ajouter peu à peu au mélange beurre-sucre en fouettant énergiquement entre les ajouts.

Puis vous versez la poudre de noix ou noisettes par dessus en fouettant encore un peu.

Pour finir, incorporer doucement les 40g de farine, sans fouetter cette fois, ni trop secouer la pâte, jusqu’à obtenir un mélange homogène. Enfin, y verser le rhum ou le jus d’orange ou de citron

Mignardises
Ajouter la farine sans fouetter

Maintenant, vous pourriez théoriquement mettre votre pâte dans un moule rond et le faire cuire entier. D’ailleurs, ce gâteau (plat et moelleux) est vraiment délicieux. Seulement, nous voulons faire des mignardises avec.

La technique

Pour cela, nous allons beurrer nos moules à madeleines (sauf s’ils sont en silicone.)

et préchauffer le four à 180°,

puis nous allons mettre la pâte cuillère après cuillère dans un petit sachet en plastique alimentaire (ou une poche à douille).

Mignardise
Sachet de plastique alimentaire
mignardises
Bouh! Pas nette la photo 🙁

Maintenant, après avoir fermé le sachet, pousser la pâte vers un des coins. Précautionneusement, couper un tout petit bout de l‘extrémité. Il faut que la pâte puisse sortir, mais en boudin assez fin pour bien pouvoir contrôler ses gestes.

Ces mignardises étant presque une confiserie, la pâte ne lèvera que très peu. C’est voulu. Ne craignez rien, ils ne seront pas compacts pour autant.

À présent, remplir les empreintes entièrement.

(Alors là, j’étais tellement dans l’action que j’ai oublié de faire des photos! Mais, bon, c’est pas sorcier non plus…)

Mettre les plaques dans le four, fermer la porte et baisser la température à 170°.

La cuisson durera entre 25 et 35 minutes (comme d’hab, cela dépend des fours). Les gâteaux doivent être bien dorés.

Aussitôt, démouler et laisser refroidir sur une grille. Nos mignardises sont déjà très mignonnes.

mignardises_thumb.jpg

Maintenant, pour que ces mignardises soient encore plus jolies et vraiment dignes de ce nom, nous allons les glacer

Glaçage:

100g de sucre glace

-assez de rhum, de jus d’orange ou de citron pour obtenir un liquide épais.

Alors, pour le glaçage, mettre le sucre glace dans un bol.

Ajouter peu à peu le liquide choisi. ATTENTION! Une goutte de trop et le glaçage se transforme en jus. Comme le sucre glace absorbe énormément,  il faut y aller par très petites quantités de façon à obtenir une crème semi-liquide (un peu la consistance d’une crème anglaise) qui nappe la cuillère.

Maintenant, passer le glaçage au pinceau ou au doigt sur le côté plat de chaque mignardise

Mignardises
Mignardises

Laisser durcir avant de servir ou de ranger dans une boite.

Ces mignardises se conservent bien plusieurs jours. Bien sûr, on peut aussi les congeler, mais SANS le glaçage.

Alors, elles vous plaisent, ces mignardises?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *