ketchup

Ketchup maison, un jeu d’enfant

Quoi, un site qui se dit vouloir défendre la nourriture saine et qui donne malgré tout une recette de ketchup???

Ben oui, justement, je donne la recette. Si vous êtes arrivés sur cette page, c’est bien qu’il vous intéresse un peu, et vous n’avez pas tort. Le ketchup, utilisé avec parcimonie et intelligence peut devenir un allié intéressant de la cuisine végétarienne. De plus, il est loin d’être aussi malsain que l’idée qu’on s’en fait.

Malgré sa mauvaise réputation, le ketchup est un condiment extrêmement intéressant  dont les ingrédients sont loin d’être malsains, surtout si on le fait soi-même

Pourquoi  faire soi-même son ketchup?

-Parce que premièrement, on a le contrôle sur la quantité de sucre et d’épices que l’on y met. On peut le modeler à son gout.

  • deuxièmement, le faire soi-même,  c’est extrêmement facile et rapide.  Sans aucune cuisson,  on peut faire exactement la quantité dont on a besoin au moment où on en a besoin en rien de temps. Cela évite, si on en utilise peu, d’avoir une bouteille qui périme dans le frigo.

Et enfin,  parce que les emballages plastiques dans lesquels il est souvent vendu contiennent du bisphénol A, agent cancérigène qui s’infiltre dans les aliments, surtout si ceux-ci contiennent de l’acide – ce qui est le cas du ketchup.

Ah, le ketchup, on l’aime et on le déteste à la fois. Certes, il contient du sucre et masque un peu  tout ce avec quoi on l’assaisonne si on en met trop tant son goût est dominant. Oui mais…

De la modération en toute chose

Lorsque mes enfants étaient petits, il y avait des aliments qu’ils n’aimaient pas beaucoup. Tous les enfants sont comme ça. Alors, comme c’était important pour moi, il me fallait trouver des idées pour qu’ils les mangent quand même. En ajoutant une minuscule  bille de ketchup sur chaque  chou de Bruxelles, ma fille dévorait ce qu’elle disait être  les précieux  joyaux de la princesse. Une goutte de ketchup milieu de l’assiette de soupe, et mon fils allait sauver le plongeur infortuné des dents du requin sanguinaire…

Voilà comment le ketchup est même devenu un joli souvenir d’enfance. Il a adouci  ( et un peu masqué) le goût de ces aliments peu appréciés,  grâce au sucre en quantité infime. Certains repas se sont même transformés en aventures incroyables et passionnantes stimulant la créativité dans les petits cerveaux en ébullition.

Si on considère qu’un simple yaourt aux fruits contient entre 6g   et 10g  de sucre, pourquoi sataniser le petit gramme de la goutte de ketchup? Tout est réellement une question de proportion, je suis sûre que vous le voyez aussi comme ça.

Et les adultes? Beaucoup n’y sont pas insensibles. En très petite quantité, Il relève le goût des aliments, c’est indéniable. En petite touches, il assaisonne nos grillades. Il se marie admirablement bien aux pommes de terres. Il ajoute du tonus à certains plats un peu fades et donne du peps à une soupe trop basique. Nos sandwichs en raffolent en petite touche et il colore joyeusement nos buffets froids.

Mais attention, la marge entre « relever » et « tuer »  le goût est mince, très très mince.

Comme nos enfants, nous aimons la couleur. Le ketchup donne bonne mine à nos petits canapés ou nos oeufs mayonnaise. Tout est tellement plus appétissant avec une touche de rouge!

Mais encore une fois, méfions nous, il a un caractère très dominant.

Assez causé, voici donc

La recette  du ketchup maison:

Pour cela, il suffit de mettre dans un bol

3 cuillères a soupe de concentré de tomates mélangées à

9 cuillères à soupe d’eau

(ou 12 cuillères à soupe de pulpe de tomates que l’on peut même faire soi-même si on a du temps  )

1 pincée de sel,

une cuillère à café et demie de vinaigre (de cidre de préférence, mais le vinaigre de vin ou blanc vont aussi) ou de jus de citron

1 cuillère à café (ou moins si c’est pour des enfants) de poudre de curry, ou de raz el hanout ou de l’épice ou mélange d’épice que vous préférez 

Une pincée de cannelle

1 petite pincée de vanille en poudre ( si si, j’ai moi-même été étonnée de découvrir ça 🙂   ), mais très peu ou une goutte d’extrait de vanille.

1/2 cuillère à café de sucre brun ( ou sucre blanc , miel, fructose, sirop d’agave, sirop d’érable, au choix)

Bien mélanger.

Et c’est tout!

Vous pouvez doser la force en épices, acide et sucre en en ajoutant ou en retirant à votre goût. Tous les ketchups n’ont pas le même goût dans le commerce non plus.

Et vous, que pensez vous du ketchup maison,  ange ou démon?

recherches utilisées pour trouver cet articlefaire son ketchup soi même

2 réflexions au sujet de « Ketchup maison, un jeu d’enfant »

Commentez cet article